Aphyosemion bivittatum (Lönnberg, 1895)

 

 

Sommaire  
   
Historique Répartition géographique
Dénominations antérieures Cyprinodontidés sympatriques
Première description Description
Localité typique Maintenance et reproduction
Données méristiques Points de pêche
Caryotype  

 

HISTORIQUE

LÖNNBERG décrit Fundulus bivittatus en 1895 d'après un seul exemplaire, probablement une femelle, pêché par Y. SJOSTEDT près de Mundemba, rivière Ndian, ouest du Cameroun.
En 1930, MEINKEN décrit Fundulopanchax bivittatus var. coerulea sur base de poissons d'importation commerciale probablement originaire du district de Calabar, SE Nigéria.
Il lui semble que ce poisson est différent de celui de LÖNNBERG (aucun mâle n'avait été décrit) ou du moins de ceux qu'il connaissait alors.
En fait, les spécimens circulant à l'époque sous le nom de bivittatum étaient des A. bitaeniatum.
Myers, en 1933, redécrira le poisson de MEINKEN comme A. bivittatum hollyi.
En 1974, P. WINTER retrouve A. bivittatum dans sa localité typique. On découvre alors que le mâle correspond en tout point à la description de A. bivittatum hollyi (SCHEEL, 1974a).
La souche encore en circulation sous ce dernier nom proviendrait peut-être des spécimens récoltés par P. WINTER.

DENOMINATIONS ANTERIEURES

Fundulus bivittatus Lönnberg, 1895 coll. Y Sjöstedt
Fundulopanchax bivittatus var. coerulea
Meinken, 1930
Aphyosemion bivittatum holly
i Myers, 1933

PREMIERE DESCRIPTION

Notes on fishes collected in the Cameroons by Mr. Y. Sjöstedt. Öfversigt af Kongl. Vetenskaps-Akademiens Förhandlingar 1895 : 179-195 (1895).

LOCALITE TYPIQUE

Dans un ruisseau près des chutes de la rivière Ndian, à proximité de l'ancienne station commerciale suédoise "Ndian", SO Cameroun.

DONNEES MERISTIQUES

D : 10-13
A : 12-15
Sql : 25-28

CARYOTYPE

n = 18(26) pour une souche à l'est de la rivière Ndian.

n = 15(20) pour une souche à l'ouest de la rivière Ndian. (d'après SCHEEL, 1968)

Ces données ne correspondent pas aux légendes des photos de SCHEEL (1990, p 173) et au texte de la même page.

Il indique pour :

 

REPARTITION GEOGRAPHIQUE

 

 Répartition géographique de A. bivittatum
Agrandir la carte (nouvelle fenêtre)

Sédiments calcaires des régions côtières de part et d'autre de la frontière nigéro-camérounaise, de la région du Biafra jusqu'à Funge. Plaines forestières ou forêt dégradée (Funge).

Il est difficile de se faire une idée du territoire occupé par cette espèce, qui semble assez restreint en largeur de la rivière Cross, jusqu'à Funge. L'espèce s'étend vers le nord du Nigéria jusqu'aux Oban Hills et encore plus au nord-est du Cameroun puisque quelques stations ont été découvertes dans la plaine de Mamfe (rivière Munaya, affluent de la Cross) à Akwen et aux environs de Basep (collectes de Reid, 1988 et de Aubin & Lopez, 2013; ADL 13-27).


Photos et vidéo: Christophe Aubin http://stofmania.free.fr/

Ses relations avec ses proches voisins géographiques, A. bitaeniatum à l'ouest, A. volcanum à l'est, devraient être approfondies.  En 2013, Aubin & Lopez ont découvert A. volcanum à Funge (ADL 13-40, système hydrographique de l'Andokat) mais les deux espèces n'ont pas encore été trouvés sympatriques.

 

CYPRINODONTIDES SYMPATRIQUES

 

A. calliurum E. grahami
Fundulo. scheeli E. sexfasciatus s.l.
Fundulo. sjoestedti Proc. similis
Fundulo. gardneri s.l.
Fundulo. kamdemi

 

Remarquons que Fundulo. gardneri a été trouvé sympatrique avec notre poisson à Akampka en 1974 par RADDA alors qu'il était considéré jusqu'alors comme contretype écologique des Chromaphyosemion.
Cette théorie ne semble plus d'actualité car on trouve plusieurs espèces de Fundulopanchax avec les Chromaphyosemion.
Dans la vallée de Mamfe, à Akwen, on le trouve également avec F. gardneri mamfensis.

 

DESCRIPTION DU MALE

Ce phénotype est très différent des autres Chromaphyosemion. De plus, aucune souche intermédiaire entre cette souche et une autre n'est connue.
Dans la région dorsale, la réticulation dorée s'étend sur deux rangées d'écailles.
Une première rangée de grosses macules violacées débute à la cicatrice, assez marquée, et se termine par une très grosse macule en forme de demi-lune sur le pédoncule caudal.
Le ventre est jaune orangé à orange très soutenu.
Les flancs bleu-gris sont marqués par une seconde rangée de macules plus éparses et plus petites. Ces macules sont toujours présentes ("hollyi", "Biafra", Kwa Riverfalls Plantation) ou peuvent n'apparaître que chez certains individus d'une lignée (Funge).
Les bandes latérales n'apparaissent qu'épisodiquement.
Les nageoires impaires ont des prolongements oranges.
Chez le mâle subadulte, le filament inférieur de la caudale est bleu clair mais il deviendra orange par la suite.
La dorsale, orangée, est parsemée de grosses macules violacées à marron entre les rayons. Le bord postérieur est souligné d'une bande marron assez large et irrégulière.
La caudale, sur fond bleu clair ou orangé-rougeâtre est parcourue de macules violacées s'allongeant en de courtes flammules pour border les lobes supérieur et inférieur, bleutés.
Le bord distal de la partie médiane est bordée de très fines flammules très serrées.
L'anale, d'un orange soutenu, est soit toujours poivrée de petites macules ("hollyi", "Biafra", Kwa Riverfalls Plantation) ou n'en possède que chez certains individus (Fungé).
Le bord postérieur de l'anale est bleuté. La bande submarginale rouge foncée, assez large, est suivie d'une fine bande marginale bleutée.
Les pelviennes sont de même couleur que l'anale.
Les pectorales sont orangées.

Taille : 5 cm.

 

DESCRIPTION DE LA FEMELLE

Elle est facilement identifiable des autres femelles de Chromaphyosemion.
De grosses macules violacées sont alignées dans la zone dorsale à l'endroit où la bande longitudinale noire supérieure apparaît de temps à autre.
Une autre macule est visible sur le pédoncule caudal, elle est cependant beaucoup moins importante que chez le mâle.
La zone inférieure de la caudale est orangée.
La caudale et l'anale ne sont pas ponctuées au contraire de la dorsale.

Taille : 3,5-4 cm.

 

MAINTENANCE ET REPRODUCTION

Une seule souche, celle de Fungé, est d'un abord facile. Heureusement, c'est aussi la plus colorée.
La population dite "hollyi" est totalement invisible.
Quant à la lignée dite "Biafra", il faut placer un grand nombre de mâles pour avoir la chance d'en apercevoir lors de la distribution de vers de vase. Par contre, comme par hasard, les femelles se cachent beaucoup moins !.
Les spécimens de Kwa Riverfalls Plantation ramenés du Nigéria au début 1990 par WILDEKAMP & COOIJMANS sont d'un abord plus ou moins acceptable.
Une des dernières populations capturées, Ikang NA 03-4, est moins craintive mais donne une proportion importante de mâles.

La reproduction ne pose aucun problème mais cetrains éleveurs rencontrent des difficultés avec la souche Funge ABC 05-12, qui est nettement moins prolifique que la population initiale de Funge ou celle de Funge C 91.
L'incubation des oeufs est de deux semaines. Les bandes noires surviennent à un mois et demi, deux mois et les poissons sont sexués à trois mois.
Lors de la sexuation, les mâles se reconnaissent par des reflets bleus dans l'anale mais aussi par l'apparition de petites macules sombres qui remplacent la bande latérale supérieure.
Les poissons peuvent pondre vers six mois.

 

POINTS DE PÊCHE

Nombre d'enregistrements: 74

 
PaysLocalitésLatN/SLongE/OCollecteur
Nigéria 3 km S. Aking, Oban Hills 5°22 N 8°39 E Powell, 1983
Cameroun 5 km SE Mundemba CMM 48 4°54 N 8°54 E Sonnenberg, Tränker et Kämpf, 2000
Cameroun After Funge, little river on the left in forest, ABC 05-12 04°45,508 N 08°54,266 E Agnèse, Brummett, Caminade, 2005
Cameroun Akwen, source en contrebas, ADL 13-27 05 45.542 N 009 03.933 E Aubin, Dening, Lopez, 2013
Cameroun Après Mundemba, vers Tiko, petit ruisseau de montagne, ADL 13-42 05 00.888 N 008 54.788 E Aubin, Dening, Lopez, 2013
Cameroun Avant Mundemba vers Tiko, ruisseau sous forêt de bambous, ADL 13-41 04 59.174 N 008 54.585 E Aubin, Dening, Lopez, 2013
Cameroun Basep R. Junction With Munaya. N E Reid, G. M., 1988
Cameroun CMM 45 04°56’13.0’’ N 08°54’09.0’’ E Sonnenberg, Tränker et Kämpf, 2000
Cameroun CMM 46 04°56’13.0’’ N 08°54’09.0’’ E Sonnenberg, Tränker et Kämpf, 2000
Cameroun CMM 47 04°56’13.0’’ N 08°54’09.0’ E Sonnenberg, Tränker et Kämpf, 2000
Nigéria E 21, drain into the Great Kwa River N E Reid, G. M.
Nigéria E 26, drain into the Great Kwa River N E Reid, G. M.
Nigéria E 80, tributaries draining via the Akpan to the Akpa Yafe by way to the Eku River N E Reid, G. M.
Cameroun Footpath of Matamani (E. of Mundemba) by Maniokplantage to swampy brook run (C 03-07) 04° 59´25.6 N 008° 56´26.2 E Harald Kullmann, 2003
Cameroun Freshwater Stream ca 1 km From Isangele Village. N E Reid, G. M., 1988
Cameroun Funge, after, CCMP 85-22 4°45 N 8°54 E Amiet, 1988
Cameroun Funge, bassin, C 03-4 04°44'52,6'' N 08°55'07.1'' E Harald Kullmann, 2003
Cameroun Funge, N.W. Ekondo Titi 4°45 N 8°55 E Chauche et al, 1985
Cameroun Funge, N.W. Ekondo Titi 4°45 N 8°52 E Kauffmann, Gresens, Armbruster et al., 1979
Cameroun Funge, N.W. Ekondo Titi C 91 4°45 N 8°55 E Pütz, Gresens, 1991
Cameroun Funge, ruisseau, ADK 11-432 N E Ngando Epheasians, 2011
Nigéria Ikang NA 04-3 4°48 N 8°32 E Henk Alders, 2004
Cameroun Ilor (C 03-12) 04° 48´02.4 N 008° 54´08.1 E Harald Kullmann, 2003
Cameroun Ilor KV 03-35 04° 48´ 02.4´´ N 008° 54´ 08.1´´ E Harald Kullmann, 2003
Cameroun Ituka, Nord de mundemba, direction Tiko, sur 10 km environ, ruisseau traversant la route, ADL 13-43 05 02.470 N 008 55.684 E Aubin, Dening, Lopez, 2013
Cameroun Iwai KV 03-32 05° 03´ 18.8´´ N 009° 04´ 23.3´´ E Harald Kullmann, 2003
Cameroun Juste avant Illor, source à gauche en contrebas de la piste (200m), ABK 07-140 4°48,041 N 8°54,187 E Agnèse, Brummett, Kornobis, 2007
Cameroun Korup CA 2 05°00'34.0’’ N 008°47’14.0’’ E Sonnenberg, Kullmann et Kämpf, 2000
Cameroun Korup National Park, flaque d'eau stagnante près du Science Camp, Ndian Div.-S-W Prov. N E Cammaerts, 1995
Cameroun Korup Park, 2 km from Science Camp N E Kamden, 1991
Cameroun Korup Park, Erat to Ekom I 5°04 N 8°45 E Kamden, 1992
Cameroun Korup Park, from Science Camp to Jet P N E Kamden, 1992
Cameroun Korup Park, Rengo Rock 4°58 N 8°42 E Kamden, 1992
Cameroun Korup Park, southern part, around Science Camp 5°05 N 8°55 E Kamden, 1991
Nigéria Kwa river Falls, Oil Palm Plantation, Calabar road to Kwa Falls 5°07 N 8°20 E Wildekamp, Cooymans, 1990
Cameroun Mesongeseli, à l'ouest du village, ADL 13-58 04 54.523 N 008 44.504 E Aubin, Dening, Lopez, 2013
Cameroun Mesongeseli, ADL 13-60 04 54.474 N 008 45.029 E Aubin, Dening, Lopez, 2013
Cameroun Mesongeseli, ADL 13-61 04 54.416 N 008 45.058 E Aubin, Dening, Lopez, 2013
Cameroun Mundemba 4°58 N 8°53 E Amiet, 1988
Cameroun Mundemba - Toko road, brook behind Fabe (C 03-10) 05° 04´44.2 N 008° 57´58.0 E Harald Kullmann, 2003
Cameroun Mundemba - Toko road, brook behind Iwai (C 03-09) 05° 03´18.8 N 009° 04´23.3 E Harald Kullmann, 2003
Cameroun Mundemba C 91 4°58 N 8°53 E Pütz, Gresens, 1991
Cameroun Mundemba KV 03-33 04° 58´ 51.1´´ N 008° 53´ 07.8´´ E Harald Kullmann, 2003
Nigéria near Akamkpa Rubber plantation (St 23) 5°07 N 8°10 E Radda, 1974
Cameroun near waterfall of Ndian river 4°57 N 8°52 E Sjöstedt, 1891
Cameroun Nr Baro Village, North Korup; Upper Reaches of Marube R., Draining To Bake R. (By 'Salt Lick'). N E Reid, G. M., 1988
Cameroun Ouest de Mundemba, à droite à 1 km de Matamani, C 03-6 04°58’51.1’’ N 08°53’07.8’’ E Harald Kullmann, 2003
Cameroun Road Ekondo Titi - Mundemba between Funge and Ilor, briefly before Ilor left into the forest, approx.. 100 m (wash place) (C 03-04) 04° 44´52.6 N 008° 55´07.1 E Harald Kullmann, 2003
Cameroun Road Mundemba - Toko, brook between Mundemba and Fabe (C 03-11) 05° 02´43.6 N 008° 55´58.9 E Harald Kullmann, 2003
Cameroun Road of Mundemba - Korup national park, at crossing to the right, approx.. 1 km (C 03-06) 04° 58´51.1 N 008° 53´07.8 E Harald Kullmann, 2003
Cameroun Route vers Mundemba, à la sortie du village de Besingi, vers Meka? ADL 13-40 04 54.222 N 008 54.832 E Aubin, Dening, Lopez, 2013
Cameroun Satom River 3, S. Mundemba, CCMP 85-25 4°51 N 8°54 E Chauche et al, 1985
Cameroun Science Camp, Korup Park 5°04 N 8°55 E Kamden, 1991
Cameroun Sluggish Stream At Origin of 'Q' (Transect). N E Reid, G. M., 1988
Cameroun Small Stream 200 m Below 'S' Transect. N E Reid, G. M., 1988
Cameroun Stream 1.190 km East of 'P' (Transect) Origin. N E Reid, G. M., 1988
Cameroun Stream 400 m East of 'R' (Transect). N E Reid, G. M., 1988
Cameroun Stream At 1 km East of 'P' (Transect) Origin. N E Reid, G. M., 1988
Cameroun Stream At 1.620 m East of 'R' (Transect). N E Reid, G. M., 1988
Cameroun Stream At 3.2 km East of 'P' (Transect) Origin. N E Reid, G. M., 1988
Cameroun Stream At 3.4 km East of 'P' (Transect) Origin. N E Reid, G. M., 1988
Cameroun Stream At 5.6 km East of 'P' (Transect) Origin. N E Reid, G. M., 1988
Cameroun Stream At Origin of 'S' Transect. N E Reid, G. M., 1988
Cameroun Stream Junction With Munaya (East Bank) Just Below Akwen Bridge. N E Reid, G. M., 1988
Cameroun Stream Junction With Ndian (West Bank). N E Reid, G. M., 1988
Cameroun Stream Junction With Ndian. N E Reid, G. M., 1988
Cameroun Streams On Pamol Estate, S. of Korup Nr Makeke Camp. N E Reid, G. M., 1988
Cameroun Südl. Mundemba KV 03-34 04° 56´ 41.6´´ N 008° 53´ 37.1´´ E Harald Kullmann, 2003
Cameroun Toko, C 03-8 %05° 02´43.8´´
Nigéria U 07, drains about two kilometers downstream into the Calabar River N E Reid, G. M.
Nigéria U 31, drain into the Great Kwa River N E Reid, G. M.
Nigéria U 36, drain into the Great Kwa River N E Reid, G. M.
Nigéria U 40, drain into the Great Kwa River N E Reid, G. M.
Cameroun Upper Reaches of Akpasang At Eastern End of 'Q' (Transect). N E Reid, G. M., 1988